FAIRE SON YAOURT MAISON (en yaourtière)

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ! On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle recette. Cette fois-ci et contrairement à mon habitude, je vous propose une recette sucrée ! Comme beaucoup d’entre vous me l’ont demandé sur Instagram, je vous partage ma recette pour faire des yaourts maisons. J’ai décidé de passer au maison il y a maintenant 5 mois. D’un, car ça me rapelle mon enfance puisque ma mère avait l’habitude de les faire elle-même.  De deux, je trouve que faire ses yaourts maisons c’est plus simple et plus économique surtout si on en mange beaucoup. De trois, ça réduit nos emballages car les pots sont réutilisables à l’infini. Bref, faire son yaourt maison a tout pour plaire ! 

   YAOURT NATURE MAISON   

Ingrédients : 
1l de lait entier 
1 sachet de levure alsa ou 3 grosses cuillères à café de yaourt 
Les étapes : 
1. Versez un peu de lait dans son récipient ou dans un saladier. 
2. Ajoutez le sachet de levure ou yaourt et mélangez à l’aide d’une cuillère en bois (l’utilisation de métal risque de tuer les levures et probiotiques) jusqu’à l’obention d’un mélange homogène. Si vous utilisez un sachet de levure, prenez le temps de bien mélanger pour qu’il n’y ait pas de crumeaux. 
3. Ajoutez  le reste de lait en continuant de mélanger. 
4. Verser la préparation dans les pots de yaourt et placez les dans la yaourtière. Si comme moi, vous utilisez un récipient qui passe dans votre yaourtière, faites directement le mélange dedans et placez le à l’intérieur de la yaourtière. Ne mettez pas les couvercles des pots ou du récipient.
5. Fermez la yaoutière et laisser la tourner de 8h à 12h. 
6. Après ce laps de temps, enlever le/les récipients, les fermer avec leurs couvercles et les mettre au frais au minimum pendant 4 heures avant dégustation. 
Conseils : 
Vous pouvez utiliser un lait demi-écrémé, seulement le résultat sera moins compact et plus liquide. 
Pour obtenir un yaourt qui se tient vraiment faites tourner votre yaourtière au minimum 10h. 
Le yaourt va recracher de l’eau, si comme moi vous le faites dans un seul pot, pas de panique, vous pouvez verser en allant le liquide dans l’évier ou le garder pour faire des smoothies ou encore mélanger votre yaourt qui deviendra alors un peu plus liquide.
Il se converse au frais pendant 4 à 5 jours si vous utilisez toujours un utensile propre pour vous en servir. 
Vous pouvez utiliser soit un yaourt de grande surface, soit le reste de votre précédente tournée. Notez qu’au délà de 3/4 fois les levures risquent d’être moins efficicaces et qu’il faut refaire une tournée avec un nouveau yaourt. 
Je privilégie les sachets de levures car c’est plus facile d’accès et ça se conserve très longtemps. On peut donc faire son yaourt à tout moment sans se préocuper de savoir si on a ou pas du yaourt au frais.  
J’utilise mon yaourt pour des recettes salées donc je n’ajoute pas de sucre. Néanmoins vous pouvez sucrer la préparation à l’étape 3 en ajoutant 3/4 cuillère à soupe de sucre. 
Si vous n’avez pas encore de yaourtière, je vous conseille de demander autour de vous, il y a toujours quelqu’un qui en a une mais qui ne s’en sert jamais ! Ça vous permettra d’essayer et de savoir si ça vous plait.  
⇢  Pour plus de gourmandise, vous pouvez mettre de la confiture ou de la crème de marron dans le fond des pots.


Voilà, comme vous avez pu le lire, il n’y a rien de plus simple ! Je vous prépare d’autre recette de yaourt maison, qui seront cette fois-ci aromatisés, alors restez connectez ! 

Faites vous vos yaourts maisons ? 

POIVRON MARINÉS À L’AIL ET AU BASILIC

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle recette.
Avec ces jours d’été qui se font de plus en plus présents, on a envie de manger de bons produits frais. C’est pour cela que je vous propose aujourd’hui une recette de poivrons marinés à l’ail et au basilic qui vont donner des couleurs à vos barbecues, vos salades et pourquoi pas à vos toasts !
    POIVRON MARINÉS À L’AIL ET AU BASILIC    
Ingrédients: 
⇢ 2 poivrons de taille moyenne 
3 gousses d’ail 
5/6 feuilles de basilic 
huile d’olive 
un bocal vide 
Les étappes: 
1. Préchauffez votre four à 180°C. 
2. Lavez les poivrons et les déposer dans un plat allant au four. Les laisser cuire pendant environ 40 minutes. 
3. Sortez les poivrons du four et mettez les à refroidir dans un Tupperware fermé. L’humidité va aider à enlever la peau. 
4. Après qu’ils aient refoidi, sortez les de la boîte et pelez-les. Passez les sous l’eau si des pépins restent accrochés à la peau. 
5. Découpez les en lamelles et déposez les dans le bocal. 
6. Deposez une gousse d’ail et quelques feuilles de basilic entre quelques couches de poivron à différents endroits pour répartir les saveurs.
7. Recouvrez le tout d’huile d’olive. Les poivrons doivent être totalement immergés afin d’être préservés. 
Mettre au frais et consommez quand bon vous semble !  

Voilà une recette simple et facile qui va en régaler plus d’un. J’espère qu’elle vous aura plu. Comme d’habitude, n’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires ! 



FAIRE SON PROPRE NETTOYANT MULTI-USAGES (NATUREL ET ZÉRO DÉCHET))

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ! Il y a quelques jours j’ai partagé mon nettoyant ménager fait maison sur Insta et vous avez été plusieurs à réagir. Voici donc la recette de ce produit 100% naturel et zéro déchet

Bien évidemment, je n’ai pas inventé cette recette. Peau Neuve et So Topia ont toutes les deux postées cette astuce sur leurs Instas et j’ai trouvé l’idée géniale. D’un, parce que le vinaigre a une odeur très prononcée (même avec des huiles essentielles) et que parfois avec l’homme, on a du mal à la supporter dans notre 30m². De deux, parce que ça permet de donner une deuxième vie à nos épulchures d’agrumes. Et de trois, parce que quand Peau Neauve et So Topia partagent quelque chose,  j’applique l’astuce avec plaisir. Je vous conseille donc d’aller faire un tour sur leurs pages afin de faire le plein de conseils naturels et zéro déchets.

Je la repartage donc avec vous car, étant super facile, naturelle et zéro déchét, elle mérite d’être grandement connue. En effet, le vinaigre blanc est un produit écologique, économique et propre. Son utilisation est bien meilleure pour notre santé que de s’exposer à des produits ménagers contenants des subtances dangereuses,  chimiques et toxiques. Alors autant s’en débarasser et n’avoir qu’un seul produit qui peut tout faire ! 
Parce que oui, si vous ne le saviez pas, on peut se servir du vinaigre blanc pour tout ! C’est un super nettoyant et désinfectant, qui peut être utilisé presque sur toutes surfaces et même dans nos lessives pour adoucir et enlever les mauvaises odeurs.  

    NETTOYANT MULTI-USAGES AUX AGRÛMES   

Vous allez avoir besoin :
⥹ un bocal vide 
⥹ du vinaigre blanc 
⥹ de l’eau
⥹ des épulchures d’agrûmes (j’ai choisi citron et orange) 

Les étapes :
⇛ Mettre dans le bocal les épulchures d’agrûmes. Plus vous en mettrez, plus l’odeur sera prononcée. 
Verser du vinaigre jusqu’à hauteur du bocal. 
Fermer et laisser macérer pendant 2 à 3 semaines. 
Après fermentation il suffit de verser dans une bouteille spray en mélangeant avec de l’eau : 1/3 de vinaigre pour 2/3 d’eau ou moitié moitié en fonction de la puissance que vous cherchez.

Conseils: vous pouvez laisser macérer moins longtemps si vous le souhaitez, 2 semaines est pour moi la durée parfaite pour avoir un produit qui sent bon les agrûmes et pour faire presque disparaître l’odeur acide du vinaigre. 
Cette recette peut se faire avec tout type d’agrûme, alors lachez-vous ! 

Connaissiez-vous ce nettoyant ? Utilisez-vous le vinaigre blanc pour l’entretien ménager ? 
 

CROÛTONS MAISON AU BRETZELS

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ! Comme toujours pendant l’été, j’adore faire le plein de crudités et me composer de super grosses et gourmandes salades. Histoire de lier l’utile à l’agréable, je transforme désormais mon vieu pain en croûtons. Ça m’évite de le jeter et ça rajoute cette touche de croquant parfois manquante. 

Il y a quelques semaines, j’avais récupéré dans un magasin un sac de bretzels qui étaiet prêt à être jeté à la poubelle. Malheureusement, ils étaient bien trop durs pour être mangés. N’y une n’y deux, j’ai transformé ces vieux bretzels en délicieux croûtons qui vont donner une touche d’originalité à nos salade d’été.

Cette recette est ma recette de base pour tous mes croûtons maisons. On peut donc l’utiliser avec n’importe quel type de pain. 

   CROÛTONS MAISONS   

Temps de préparation :  5 minutes        Temps de cuisson :   minutes        Niveau : Facile 
Ingrédients :
⇢ 4 gros bretzels 
5 cuillères à soupe d’huile d’olive 
1 cuillère à soupe d’ail en poudre 
2 cuillère à soupe de za’atr (mélange d’épices à base de thym) 
sel/poivre 
Étapes :  
→ préchauffer le four à 180°C
couper les bretzels en petits morceaux et les mettre dans un plat allant au four 
ajouter l’huile et les épices et mélanger le tout avec vos mains jusqu’à ce que tout soit bien recouvert 
enfourner pour 15 minutes 
sortir du four, mélanger et remettre pour 10 à 15 minutes suivant la puissance du four 
sortir et laisser totalement refroidir avant de mettre les croûtons dans une boîte de conservation. 
Ces croûtons peuvent se converser dans des mois dans une boîtes de conservations. Il est important de les laisser totalement refroidir avant de les stocker pour éviter tout risque d’humidité et de moissisure. 
Conseils : préfèrez l’ail en poudre qui, au contraire de l’ail fraîche, n’aura pas tendance à brûler pendant la cuisson. 
Le za’atr est un mélange d’épice du moyen orient à base de thym. Vous pouvez bien entendu le remplacer par du thym frais émincé ou en poudre. Monsieur étant Jordanien, nous en avons toujours dans les placards.

Cette recette est juste une tuerie. On les mange aussi juste comme ça, en snacks ou en petit gâteaux apéros. Ils sont croquants, gourmands et ont cette petite touche de salé qu’on aime tant. 

N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires !

2 DYI DE DIFFUSEURS POUR REPOUSSER LES MOUSTIQUES (NATUREL ET ZÉRO DÉCHET)

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ! Je ne sais pas vous, mais en ce moment à Berlin on a vraiment du beau temps. Youpii ! Le printemps/été s’est enfin installé ! Bon, sans trop me plaindre, je peux vivre avec la chaleur (même si mes aisselles ont tendances à devenir une piscine) mais il y a bien un truc qui m’embête grandement avec cette chaleur, ce sont les moustiques … 
En effet, avec ces montées de température, on se retrouve avec ces petits nuisibles qui s’inscrutent dans nos chambres la nuit. Ne voulant pas investir trop d’argent pour m’em débarrasser et voulant aussi trouver une option naturelle, j’ai fait marcher mes méninges. Et j’ai trouvé 2 solutions que je vais de suite partager avec vous ! 


    L’HUILE ESSENTIELLE DE CITRONNELLE   

Avant d’utiliser cette HE, je vous invite à consulter sa fiche sur le site La Compagnie des Sens pour connaître ces indications et contre indications.

Vous vous en doutez sûrement l’HE de citronnelle, c’est la solution parfaite pour se débarrasser des moutisques – et de tout autre insecte volant. 
Mais pourquoi je vous en parle donc si vous le savez déjà ? Simplement, car vous n’avez peut-être pas pensé à l’utiliser de cette manière. On nous vend des centaines de sprays ou de produits en tout genre dans les magasins pendant l’été. Tous ces produits sont remplis de produits chimiques qui ont un certain impact sur votre santé et qui peuvent être nocifs (même si on les marques nous disent le contraire). Alors autant retourner à la base des bases, au produits non transformé: HE pure. 

Les techniques que je vous propose sont très simples

Pour la première, il vous suffit de déposer 1/2 gouttes d’HE sur un coton et de le mettre près de votre fenêtre.

L’autre astuce est bien plus esthétique (et zéro déchet si vous utilisez des cotons jetables pour la première). 
Tout ce qu’il vaut faut c’est:
⇢ un petit récipient haut d’environ 5 cm
des cailloux ou du sable 
⇢ des pîques en bois (types ceux pour brochettes).
Comme sur la photo, le montage est plutôt simplissime. Il suffit de verser les cailloux dans le récipient et d’y mettre les pîques (j’ai compé les miens en deux). On verse 1 goutte HE sur chaque boût de bois et c’est fini !
Dans les deux cas il suffit de les mettre près d’une fenêtre, même si les moustiques sont attirés par la lumières, ils seront repoussés par l’odeur. 
Cette astuces est aussi super si vous voulez un diffuseur de senteur naturel et zéro déchet pour la maison. On l’utilise aussi par exemple dans les toilettes. Il suffit de redéposer quelques gouttes toutes les semaines. 
Vous pouvez aussi mélanger 1 goutte HE à 4 d’une huile et l’étaler sur le corps. Solution parfaite pour les soirées d’été ou quand on part en promenade. L’HE en locale (toujours diluée à une huile) aide aussi à apaiser les démangeaisons. Bref, cette HE elle a vraiment tout pour plaire ! 

Voilà, j’espère que ces deux petites idées vous auront plu et qu’elles vous aideront à passer des nuits bien plus tranquille !